Concertation consulaire a londres le 5 juin: titres, deplacements, settled status, etc

Français du Royaume-Uni : nous avons tenu en ce vendredi 5 juin, grâce au Consul Général de France à Londres, Guillaume Bazard, et à Charles Denier, Consul Adjoint, une nouvelle édition de notre quasi-conseil consulaire virtuel ou ‘concertation consulaire’, étendue à nos collègues d’Ecosse.

Parmi les sujets évoqués :

  • Remontée en puissance des activités consulaires : comme annoncé dans la lettre d’information du Consulat transmis à c. 150k de nos compatriotes, ce qui a engendré un flux de correspondances nourris (de 200/300 à 600/700 mels-jour), le Consulat remonte en puissance dans ses activités traditionnelles en particulier de délivrance de titres, sur les principes d’urgence et de priorité et avec des contraintes sanitaires fortes : les services sont uniquement délivrés sur rendez-vous, les premières correspondances avec les ‘usagers’ permettent au Consulat de déterminer le niveau d’urgence et de priorité, le consulat est ‘plexiglasé’ et respecte bien évidemment la distanciation sociale, la salle d’attente a un usage plus limité, le sous-sol est ré-utilisé, la sécurité est renforcée, les ‘usagers’ sont requis de venir avec leur matériel (e.g. masque, stylo, photo(s) aux normes, etc.). Il faut donc prendre son mal et son stress en patience et ne pas envisager de retour à la normale que lorsque la crise sanitaire se sera pleinement tarie.

  • L’activité consulaire a également repris à Edimbourg , et en province en fonction de la situation des consuls honoraires : certains ayant cessé leur activité plus tardivement que d’autres, et certains reprenant plus rapidement que d’autres. Les postes de Leeds et Nottingham sont par exemple en train de reprendre leurs activités.

  • Concernant e passage des frontières, la quatorzaine britannique a été confirmée dans ses modalités : les consignes du Home Office ont été publiées hier et sont en cours d’analyse. L’approche comme prévue est assez rigide. La France a appliqué au Royaume-Uni, comme à l’Espagne, une réciprocité dans la quatorzaine, qui sera néanmoins volontaire, faisant confiance à la responsabilité des individus [et je suppute sans doute liée au fait qu’elle est difficilement contrôlable]. Les exceptions au volontariat de la quatorzaine française sont en Outre-mer et en cas de symptômes [d’où en plus de l’attestation de déplacement international, celle sur l’honneur de ne pas avoir de symptômes]. En dépit d’une opposition y compris dans les rangs Tories, la quatorzaine britannique sera en place à partir du 8 juin et un réexamen sera fait trois semaines plus tard, le 28 juin… La quatorzaine britannique pourra être rompue pour retraverser la frontière, mais cela est assez encadré. Néanmoins, en théorie, quelqu’un travaillant en dehors du Royaume-Uni pourrait faire des ‘aller-retours’…

  • Le gouvernement français milite pour une plus forte coordination européenne concernant le passage des frontières : il est favorable à une levée des restrictions au sein de Schengen dès le 15 juin et en dehors de cet espace à partir de juillet. A suivre…

  • A noter que la principale exception à la délivrance de visas pour les non-européens est le fait d’avoir sa résidence principale en France

  • Les autorités françaises sont quelque peu préoccupées par l’évolution des statistiques de ‘settled status’: en avril, il n’y a eu que 2,6k demandes de la part de Français, ce qui est le plus bas niveau depuis la mise en place du dispositif. Ainsi, au 30 avril, 134,4k Français ont fait la demande, ce qui correspond à peu près au nombre d’inscrits au registre du Consulat (c. 147k) sans les binationaux (dont le nombre est estimé), alors que l’estimation du nombre de nos compatriotes au Royaume-Uni est de plus de 200/250 voire 300k… Le faible nombre de demandeur est constaté également pour les autres nations européennes, sans doute compte tenu de la crise sanitaire. A noter qu’il est désormais à nouveau possible de transmettre des documents par la poste. Les autorités françaises ont demandé une extension de la date limite d’obtention qui est le 30 juin 2021, mais les autorités britanniques se sont pas prêtes à l’octroyer à ce stade, ce qui est n’est pas anormal. Donc, l’information doit être faite à nos compatriotes de demander le ‘settled status’ asap !

  • La Liste Electorale Consulaire devrait être mise à jour dans les prochaines semaines, mais ce n’est pas une priorité actuellement. Un certain nombre de radiations est attendu compte tenu des projets de départs de compatriotes…

  • Un conseil consulaire en forme simplifiée est à prévoir pour traiter des dossiers de bourses scolaires qui auraient été déposés entre le 28 et le 30 mai. Il y a a priori peu de nouveaux dossiers 2020/21 suffisamment aboutis

  • L’extension d’aide sociale du gouvernement a pour l’instant été limitée en termes de demande. Très peu de dossiers répondraient aux critères. A suivre également !

Merci vivement à nos Consul, Consul Adjoint et leurs équipes pour leur travail et leur engagement au service des Français du Royaume-Uni. Vos conseillers et délégués consulaires, élus de proximité sont plus que jamais mobilisés également. En cette période au cours de laquelle l’entraide et le soutien sont essentiels, rejoignez-nous en visio-permanences consulaires, les prochaines étant les 17 juin et 30 juin à 18h00. Bonne fin de semaine et Stay safe !

1 J'aime